FANDOM


COUPERIN (Consortium universitaire de publications numériques) est un consortium qui rassemble, à travers leurs bibliothèques et/ou centres de documentation, des universités, des écoles supérieures, des organismes de recherche français (+200 membres) autour des questions de documentation électronique. Ses missions principales sont la négociation mutualisée de ressources documentaires en ligne, mise en oeuvre par le département Coordination des négociations documentaires, et la veille sur les problématiques techniques induites par la mise en place et l'usage de la doc électronique, effectuée au sein du département Etudes et prospective.

Toutes les informations sur l'activité du consortium sont disponibles sur son site : http://www.couperin.org/


Documents relatifs au consortium Couperin

  • Couperin_Mission_2002 : les missions de Couperin telles qu'exprimées sur le site web couperin en février 2002
  • le nom de domaine www.couperin.org a été pris le 20 déc. 2000, initialement par le Service Commun de Documentation de Strasbourg 1.

Statuts de CouperinModifier

Couperin est une Association loi 1901.

Les statuts de l'association ont été déposés à la préfecture du Maine et Loire le 17 mai 2000 sous le nom de CONSORTIUM UNIVERSITAIRE DES PERIODIQUES NUMERIQUES COUPERIN. Objet : développer et promouvoir l’accès pour l’ensemble de la communauté universitaire aux périodiques numériques ; assurer la représentation de ses membres auprès des éditeurs et des différentes institutions nationales et internationales ; veiller à faciliter la formation des personnels concernés. Le siège social : bibliothèque universitaire d’Angers, 5, rue Le Nôtre, 49045 Angers Cedex 1.

A partir de 2003, des tentatives ont été faites pour aboutir à la transformation de Couperin en Groupement d'Intérêt Public (GIP). Elles n'ont pas abouti et ont été abandonnées en 2005.

Une assemblée générale extraordinaire du consortium s'est tenue le 19 décembre 2005 qui a voté de nouveaux statuts.

Historique de CouperinModifier

Texte de présentation "Historique" de Couperin - fin 2001. Mis en ligne sur www.couperin.org en 2002

Le Consortium COUPERIN

Créé en juin 1999, le premier consortium français en documentation est né de la volonté des services Communs de Documentation des universités d’Aix-Marseille 2, Angers, Nancy 1 et Strasbourg 1. Le premier contrat signé avec les éditions Elsevier portait sur l’accès électronique aux revues des universités partenaires. Compte tenu des axes de recherche des universités fondatrices, les disciplines concernées étaient scientifiques et médicales.

En mutualisant les titres des revues conservées en version papier dans les 23 bibliothèques universitaires des 4 SCD., l’objectif était d’améliorer la qualité du service rendu aux chercheurs par : l’augmentation du nombre de revues offertes, l’assurance d’ une diffusion 24h/24, la garantie d’ un accès égalitaire sur tous les sites universitaires .

En juin 2001 la situation est radicalement différente, l’élargissement du Consortium induisant l’élargissement des objectifs pour une politique plus ambitieuse d’accès à l’ensemble des processus documentaires avec pour perspective la création d’un outil commun à l’ensemble des universités françaises.

Les quatre universités fondatrices ont été rejointes par plus de 80 établissements d’enseignement supérieur du secteur public regroupant des centaines de bibliothèques d’enseignement et de recherche anciennes ou récentes. Le Consortium donne donc aux «  jeunes  » universités les moyens d’offrir à leurs chercheurs un accès à la documentation égal à celui des « anciennes » universités.

L’éventail des disciplines est désormais ouvert à l’ensemble des domaines de la connaissance et notamment aux sciences humaines, économiques, sociales et juridiques. L’accord initial portait sur 400 revues publiées chez Elsevier mais la rapide croissance du nombre de partenaires permet l’accès au catalogue complet soit 1200 titres. D’autres accords ont été signés avec le groupe Harcourt – 550 titres -, les éditions Springer –153 titres -, Wiley – 100 titres –, Kluwer – 750 titres-, l’American Chemical Society. – 26 titres - , l’Institute Of Physics –35 titres. Des négociations sont en cours, entre autres, avec John Hopkins University, High Wire press, le Centre National de la Recherche du Canada, , l’American Institute of ¨Physics, les éditions Lippincott-Williams and Wilkins , Masson et J. Libbey. C’est maintenant dans un catalogue de plusieurs milliers de titres que les membres du Consortium peuvent choisir, à meilleur coût, les revues répondant à la demande de leurs chercheurs. .

Les articles sont accessibles non seulement sur l’année en cours, mais aussi au moins sur les deux années antérieures. Et les besoins de recherches plus larges et surtout plus sûres posent dès maintenant le problème de la constitution d’archives électroniques disponibles pour la communauté universitaire.

L’accès aux revues plein texte est précédé par la recherche en amont des références bibliographiques dans les principales bases de données utilisées par les universitaires, généralistes ou spécialisées et facilité par les accords inter-éditeurs, fédérés dans le système Crossref.

Le Consortium s’oriente donc vers la mise à disposition des Universités d’un système d’information, de type Extranet , que les Universités pourront compléter par la mise en ligne de leur propre information – cours, thèses, revues – de type Intranet.

La richesse des ressources disponibles et la diversité des accès distants possibles fait apparaître la nécessité de maîtriser les accès délivrés par les Universités afin de les protéger contre toute dérive par des utilisateurs non autorisés.

La fédération des laboratoires de recherche autour des Universités a déjà amené le Consortium à ouvrir, sous l’égide de la Conférence des Présidents d’Université, des négociations avec les grands organismes de recherche, CNRS, INSERM, INRA, afin de coordonner les moyens et les compétences de la recherche financée sur fonds publics. Les membres se répartisssent à ce jour entre 66 universités, 20 grandes écoles et 11 organismes de recherche.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard