FANDOM


L'objectif d'OpenURL est de permettre un échange d'informations bibliographiques entre une base de données bibliographiques et un catalogue recensant des collections. L'idée est est que le chercheur passe par la base bibliographique pour repérer des ressources l'intéressant, et qu'un lien lui soit fourni sur cette base, pointant vers le catalogue de la bibliothèque qu'il utilise, en lançant directement l'interrogation (donc en véhiculant l'information bibliographique dans l'URL) dans ledit catalogue, pour permettre une localisation immédiate (si la ressource est présente dans le catalogue).

OpenURL est un protocole standardisé permettant d'assurer le lien entre une source d'informations et un service, typiquement une bibliothèque, requérant ces informations. OpenURL est né à l'initiative de Herbert van de Sompel, bibliothécaire travaillant à présent au Los Alamos National Laboratory. Herbert van de Sompel a été ensuite soutenu par Oren Beit-Arie de la société Ex Libris toujours largement impliquée dans OpenURL.

Fonctionnement théoriqueModifier

OpenURL repose sur une logique contextuelle permettant d'offrir à l'usager la version du document qu'il cherche à consulter, la plus pertinente au regard de son statut et de celui de son institution, par rapport au fournisseur du document. Les critères de pertinence sont, par exemple, les abonnements auxquels la bibliothèque a pu souscrire et, d'une manière générale, la disponibilité du document requis.

Fonctionnement pratiqueModifier

Si on interroge une base bibliographique (ex. : Google Scholar) et qu'on tombe sur une ressource (article de revue / monographie), il faut pouvoir trouver comment la consulter (via quel fournisseur si elle est payante) en fonction de ses droits, donc généralement en fonction de sa bibliothèque.

La base bibliographique est capable de produire une URL qui ne pointe pas vers un serveur précis, mais qui contient une information purement bibliographique (sur le modèle titre=xxxx&auteur=yyyy&DOI=aaaa etc.). L'utilisateur doit au préalable avoir fournit un base URL (sur le modèle : http://www.sitedelabib.fr/openurl), qui est l'adresse du résolveur OpenURL de sa bibliothèque. La base bibliographie, en fonction des préférences définies par l'utilisateur, rajoute ce base URL devant les infos bibliographiques, et l'utilisateur bascule sur le catalogue de sa bibliothèque, qui répond : ce document est dans nos collections papier/en ligne/pas du tout/etc.

De nombreux éditeurs de revues en ligne ont également un résolveur OpenURL, et sont capable de recevoir des requêtes sous cette forme. Une base bibliographique, ou un catalogue de revues en ligne, doit alors connaître le "base URL" de ces éditeurs.

Quand ils n'ont pas de résolveur propre, ils passent souvent par Crossref. Le client openURL doit alors mettre le base URL de Crossref en racine de ses URL.

Base URL d'éditeursModifier

Base URL de Crossref : http://crossref.org/openurl

Blackwell-Synergy : http://www.blackwell-synergy.com/openurl

Revues du CNRC (conseil national de la recherche Canada) : http://doc2.cisti-icist.nrc-cnrc.gc.ca/openurl_f

IOP (Institute of Physics) : http://stacks.iop.org/ (protocole particulier stacks)

Oxford Journals : http://www.oxfordjournals.org/content

Sage : http://online.sagepub.com/cgi/searchresults

Springerlink : http://www.springerlink.com/openurl.asp

Taylor & Francis : http://www.informaworld.com/openurl

Eléments techniquesModifier

Le standard OpenURL a connu deux versions :

  • 0.1 (version initiale datée du 16 mai 2000)
  • 1.0 (version actuellement utilisée)

Liens utilesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard