FANDOM


Définition Modifier

RSS est un langage de description de pages web dérivé du XML créé en 1997. Le sigle RSS a plusieurs significations, correspondant à ses versions successives : "Rich Site Summary" pour RSS 0.91 ; "RDF Site Summary" pour RSS 1.0 et "Really Simple Syndication" pour RSS 2.0.

Atom, un format concurrent "né des disputes entre les différents protagonistes des versions successives de RSS", est apparu en 2003. Sa version 1.0 a été validée par l'IETF, une des plus importantes instances de standardisation de l'internet. Un historique détaillé est disponible sur PointBlog.

Le principe de RSS : lors de la mise à jour des sites web, un fichier texte au format XML contenant une description synthétique des nouveautés est généré en temps réel.

Que permet RSS ?

  • La syndication de contenu : RSS permet de rendre disponibles de façon automatisée les contenus de sites web afin qu'ils soient republiés sur d'autres sites.
  • Le co-marquage : "désigne le fait de faire apparaître automatiquement et simultanément, dans des espaces désignés de sites Web, des contenus issus de sources d’information distantes". (ADAE)
  • L'abonnement à des fils (ou flux) RSS : un fil RSS correspond à un fichier en langage XML, qui structure sommairement une information ou une actualité nouvellement publiée sur un site internet.

Utilisé par moins de 6 % des utilisateurs d'Internet (en décembre 2005), cet outil a pourtant de nombreux avantages. En voici quelques-uns :

  • Il permet de suivre l'actualité d'un site. Avec certains outils (RSS Mix, par exemple), on peut même suivre l'actualité de plusieurs sites avec un seul fil RSS.
  • Aucune inscription n'est nécessaire (à la différence des pages de news envoyées par mail).
  • C'est un moyen très reposant de se tenir au courant.
  • Si on a quotidiennement accès à Internet, les nouvelles arrivent par petites doses chaque jour, au lieu d'arriver par mégaoctets tous les mois.
  • Les fils RSS se développent : ils ont commencé sur les blogs, puis sur les journaux, et maintenant de plus en plus sur les sites. Ils ont un équivalent sonore : les podcasts.

Quelle information en espérer ? Modifier

Les fils RSS sont faits surtout pour être installés sur des pages qui évoluent quotidiennement, ou au moins une fois par semaine. Il s'agit donc plus souvent de petites nouvelles sur l'actualité (scientifique ou autre), que de documents de synthèses, dossiers de fond. Mais pourquoi pas ? Comme l'outil se développe, on les voit de plus en plus sur toutes sortes de sites, appliqués à toutes sortes de contenus. Les sites par excellence sur lesquels on en trouve, ce sont bien entendu les blogs. Les blogs, il y en a plusieurs sortes :

  • Les blogs persos.
  • Les blogs d'entreprise, qui sont comme un journal de ce qui se déroule au sein d'une société (conflits, réjouissances, etc.)
  • Les blogs professionnels ou scientifiques, où des personnes ayant une activité professionnelle en rapport avec les sujets qu'elles traitent, relatent les nouveautés, au plus près de l'actualité au coeur de laquelle elles se trouvent.
  • Des blogs de revues, liés à des publications scientifique (comme Nature) et fournissant une information sur l'actualité scientifique.

Certains secteurs, notamment l'informatique et les sciences de l'information sont plus riches en blogs professionnels. Néanmoins la technologie étant de plus en plus simple à utiliser, les autres domaines de la connaissances voient aussi fleurir des blogs et autres sites tenus très à jour. Quels que soient vos centres d'intérêt, il y en a forcément pour vous[2]. Vous ne connaissez aucun blog ? Certains moteurs de recherche ne cherchent que des blogs : Blogonautes (pour les blogs français), Technorati, Blogpulse, Google Blog Search et d'autres encore. Dès que vous en tenez un qui vous plaît, soyez sûr qu'il va vous en fournir beaucoup d'autres.

Comment ça marche ?Modifier

Prenons le cas du journal Le Monde . Chaque fois qu'apparaît un nouvel article (du texte, donc, pourvu d'un auteur, d'un titre et éventuellement d'autres informations spécifiques), celui-ci est publié sur le site du Monde selon le format des pages Web : HTML, avec une mise en forme spécifique à ce journal (par exemple, le nom d'auteur apparaîtra en petits caractères gras en bas de page). Mais parallèlement ce nouvel article est stocké dans un document beaucoup plus structuré, ou le nom d'auteur est caractérisé comme auteur (et non comme petits caractères gras), le nom du titre comme titre, etc. Et ce document sera doté par Le Monde d'une URL.

Vous, vous avez installé sur votre ordinateur un logiciel appelé "agrégateur de liens". Vous lui indiquez l'URL en question, parce que les nouveautés parues dans Le Monde vous intéressent. Vous donnez même un titre à cette URL (arbitrairement : "Journal Le Monde"). Et désormais, lorsque vous ouvrez votre "agrégateur", celui-ci va aller chercher lui-même toutes les nouvelles pages et vous les afficher sur votre ordinateur (à condition évidemment que vous soyez connecté à Internet !).

Si vous "agrégez" un seul site, évidemment, ce n'est pas une formidable avancée. Mais si vous en agrégez une vingtaine, par exemple, votre agrégateur vous indiquera pour chaque site les titres (et dates) de chaque page dont vous n'avez pas encore pris connaissance. Donc cela vous évite : 1. de vous rendre sur les vingt sites tous les jours ; 2. de vous y rendre inutilement quand il n'y a aucune nouveauté.

La récupération de ces nouvelles pages, qui peut aussi se faire d'un site à l'autre (d'un blog à l'autre), s'appelle "syndication de contenu" (ou "syndication" tout court).

Bonus : heureusement, le site du Monde, et la plupart des sites créant beaucoup de nouvelles pages chaque jour, proposent des fils RSS (ces fichiers structurés sont appelés fils, parfois flux RSS) par thèmes : vous pouvez donc vous "abonner" uniquement aux nouvelles pages sportives, ou aux nouvelles pages culturelles.

Utilisez RSS en 3 minutes Modifier

1/ Sur le site qui vous intéresse, repérez où se trouve le lien RSS et copiez-le (c'est une adresse sous la forme : http://www.monsite.com/.../rss)

2/ Choisissez un agrégateur :

  • Netvibes pour un ordinateur personnel
  • ou Bloglines pour un accès depuis n'importe quel poste (mais il faut vous créer un compte).

3/ Dans l'agrégateur cherchez la fonction "Ajouter un flux RSS/(Add an RSS flux)" et collez le lien RSS.

C'est fini! A chaque fois que vous retournerez sur votre agrégateur, les nouveautés du site s'afficheront.

Faites un test avec le flux RSS de biblio-fr : http://listes.cru.fr/sympa/rss/latest_arc/biblio-fr?count=20&for=10

Ou le flux des derniers articles de Bibliopedia : http://biblio.wikia.com/index.php?title=Special:Newpages&feed=rss

Liens externesModifier

Utilisez ou créez des fils RSS Modifier

Des idées d'utilisation de fils RSS en bibliothèqueModifier

L'auteur du blog VTech a mis en ligne en avril 2006 un document (pdf) intitulé "100 idées pour utiliser RSS", avec des exemples d'applications dans le monde des bibliothèques

Le catalogue public du SIGB PMB permet d'afficher des flux RSS ou de diffuser par flux RSS des listes de nouveautés.

La Diffusion sélective d'information se transforme, l'Université Laval offre maintenant de nombreux fils RSS spécialisés portant sur des philosophes ou des spécialités de la médecine.

Les agrégateurs sur votre ordinateur Modifier

Les agrégateurs en ligne Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard